Vendanges 2015: Champagne !

Publié le 21-09-2015 par Jean-Michel Caillaud

vendanges-2015-champagne-hautvillers Les vendanges 2015 en Champagne sont excellentes

2015 va rester dans les annales du Champagne. Les vendanges viennent de se terminer et déjà les premiers verdicts de viticulteurs tombent. «  Cette vendange est extraordinaire » a qualifié Gilles, le propriétaire récoltant du Champagne RC Lemaire, installé à Villers-sous-Châtillon (51). « C’est une année à produire un Champagne millésimé » a poursuivi ce viticulteur dont les Champagnes sont  fréquemment médaillés et sont servis dans de prestigieuses adresses du globe. «  Les raisins ont atteints cette année des degrés rarement atteint, oscillant entre 10,5 et 11,5 degrés » a expliqué Gilles.  Ce jovial vigneron cultive des cépages de Chardonnay, de Pinot Noir et de Pinot Meunier.  « Même si les Pinots Noirs ont été moins abondant cette année que d’ordinaire, ils ont bénéficié de conditions météo plus que favorables à leur développement » a souligné ce passionné. Gilles cultive ses vignes  de façon raisonnée. Il n’utilise ni pesticides, ni engrais chimiques, ni acaricides. Tout au long de leur développement, les vignes de la maison de Champagne RC Lemaire sont fortifiées naturellement grâce à l’adjonction d’une algue marine importée de Norvège. « Nous ne pratiquons pas de fermentation malo-lactique lors de l’élaboration de nos Champagnes. C’est-à-dire que nous conservons la fraîcheur naturelle du raisin » a détaillé le vigneron.

Premières bouteilles en 2019

Seulement  10% des vignerons de Champagne ont adopté ce procédé de fabrication du précieux vin mousseux. La fermentation malo-lactique consiste à convertir l’acide malique naturellement présent dans le raisin, en acide lactique, qui lui n’existe pas dans le raisin. Cela a pour vocation de mettre sur le marché les cuvées de Champagne plus rapidement, soit entre 15 et 18 mois, après les vendanges. «  Notre vendange 2015 se retrouvera en bouteille commercialisable, en 2019 ou 2020, mais pas avant » a noté Gilles. Pour le Champagne millésimé 2015, il faudra attendre 2020 pour sabrer les premières bouteilles. Vinifier sans fermentation malo-lactique est contraignant pour les vignerons. La qualité des raisins ainsi que leur maturité sont des facteurs très importants pour permettre cette absence de fermentation malo-lactique. Il faut impérativement récolter au moment propice, pour avoir un parfait équilibre des acides naturels du raisin et une bonne expression aromatique. Comme ces vendanges 2015 sont qualifiées d’excellentes, les bouteilles qui devraient sortir des caves du Champagne RC Lemaire dans quelques années, devraient être un régal pour tous les plus fins connaisseurs  de Champagne.

www.champagne-lemaire.com                   Pinterest             Twitter                 Facebook

vendanges-2015-champagne-villers-sous-chatillon-hautvillers-12 vendanges-2015-champagne-villers-sous-chatillon-hautvillers-9 vendanges-2015-champagne-villers-sous-chatillon-hautvillers-8 vedanges-2015-champagne-hautvillers vendanges-2015-champagne-villers-sous-chatillon-hautvillers-5 vendanges-2015-champagne-villers-sous-chatillon-hautvillers

A propos de l'auteur : Jean-Michel Caillaud

Spécialiste dans la réalisation de visites virtuelles Google Street View et photographies d’architecture à destination des maisons d’hôtes, chambres d’hôtes et des hôtels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × un =